Au Col du Grand-Saint-Bernard

Les guides de haute montagne du Valais fêtent leur patron

Les valdôtains et les savoyards sont de la partie. Ils évoquent des actions communes pour faire face au réchauffement climatique et contrecarrer une certaine idée du métier et de la montagne

Au col du Grand-Saint-Bernard il y a comme un air de vacances.

Le beau temps, les touristes qui flânent le long du lac, les voitures et les motos qui défilent.

Les passionés de la route et de la montagne se donnent rendez-vous aux pieds de la statue de Saint Bernard qu'en ce jour de fête les guides du Valais remercient pour sa protection.

La messe, sur la frontière italienne du col, est participée. Les chants accompagnent la bénédiction des cordes et des piolets.

Les guides invoquent des actions communes pour faire face au réchauffement climatique et contrecarrer une certaine idée du métier et de la montagne.

En Suisse on compte 1500 guides de haute montagne, environ 500 au Valais. Les femmes sont une minorité, voire un exception,  entre 2 et 3% . Le renouveau de la profession passe aussi par une augmentation des effectifs féminins.

Nos entretiens avec:

Jean-Pierre Voutaz, Prévôt Grand-Saint-Bernard

Raphaël Corthay, Guide de haute montagne du Valais

Benjamin Roduit, Association Amis du Grand-Saint-Bernard

Ezio Marlier - Président UVGAM

Rita Christen, Présidente Association Suisse des Guides de haute montagne