Marco Scopacasa lauréat du concours Abbé Trèves 2024

Le deuxième prix a été attribué à Martina Antonia Condurro

Être spontanément valdotain: qu'est-ce-que cela signifie? Ce n’est pas l'histoire familiale à faire la différence; il s’agit d’une identité bâtie dans le temps. Martina Antonia Condurro a confié son sentiment d’appartenance à la Vallée d’Aoste à son journal intime: une spontanéité qui lui a valu le deuxième prix du Concours Trèves.

L’attachement au territoire est aussi le sujet de la vidéo présentée par Marco Scopacasa, le lauréat de l’édition 2024. Pour lui, la langue française est l’un des liens qui relient les valdôtains les uns aux autres. C’est précisément le but du concours : encourager les jeunes à réfléchir sur la richesse du bilinguisme.

Le prix est aussi une occasion pour témoigner l’importance de s’ouvrir au monde. Le jeune lauréat a reçu une dotation de 2.500 euros pour se former dans un pays francophone de son choix. Le français n'est pas seulement la langue historique de la Vallée d'Aoste: c'est un outil précieux dans une société multiculturelle. 

Les interviews à: Martina Antonia Condurro, étudiante en troisième année du Lycée classique bilingue; Alberto Bertin, Président du Conseil de la Vallée; Joseph Péaquin, Président du Centre d'études Abbé Trèves